Contact
<< Back to news

Une histoire d’innovation

Published on 27-06-2022     |     Innovation

Notre histoire d’innovation commence en 1926 à Montblanc, Tarragone. À celle époque, Josep Maria Sans Amill, fondateur de l’entreprise qui étudiait à Barcelone, paria avec ses camarades qu’il aurait créé une machine pour unir les maillons de façon automatisée.

En même temps, le propriétaire d’une boulangerie voisine lui expliqua que, pendant l’été, lorsqu’il ouvrait la porte pour ventiler, l’établissement se remplissait de mouches. En réponse à ces deux événements, il eut l’idée de créer les premiers rideaux de fer pour portes. Avec le temps, le mot se fit passer et les rideaux de chaînes commencèrent à s’utiliser dans les établissements commerciaux, et même dans les résidences privées de la Méditerranée.

Après quelques décennies, son fils, Josep Maria Sans Folch, à la suite d’une étude compliquée des matières premières, conçut des nouveaux maillons et améliora la technique utilisée pour travailler l’aluminium anodisé. Ceci permit l’incorporation d’une ample gamme de couleurs et, par conséquent, la possibilité de reproduire motifs et dessins. Sa femme, Josefina Esplugas, fut essentielle pour ce développement.

Avec le nouveau siècle et après nombreuses adaptations et améliorations des prestations, en plus d’un travail intense d’investigation et développement pour part du département d’innovation, les chaînes en aluminium quittèrent les résidences privées et les magasins pour commencer à décorer grands hôtels et édifices dans le monde entier. En termes d’évolution vers un produit de Décoration, un des premiers projets fut Casa Camper à Barcelone, un hôtel conçu par Fernando Amat, commerçant et promoteur du design catalan. 

Après ce projet, ils en arrivèrent beaucoup d’autres. Des marques telles que Google, Martini, Kawasaki ou Marriott nous ont fait confiance pour transformer ses projets, ainsi qu’architectes et designers du calibre de Philippe Starck, Patricia Urquiola ou Kengo Kuma, avec qui nous avons collaboré à la récente intervention architecturale à Casa Batlló de Gaudí.

Actuellement, l’entreprise est dirigée par la troisième génération de la famille Sans, qui a continué de marcher sur les traces d’innovation de ses prédécesseurs, arrivant même à développer une division de revêtement d’extérieurs avec chaînes en aluminium. Josep Maria et Maties gardent à l’esprit ce que son grand-père disait souvent : « Il n’y a rien que l’on ne peut pas faire, il faut juste trouver la façon. »